Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 13:43

Edimbourg 2014-2015 s’est achevé pour certains hier soir, pour d’autres (quelques bossus…) ce matin, après certainement une visite de courtoisie à l’ambassade française en Ecosse où la veille, une centaine de manifestants s’était réunie en hommage aux attentats perpétrés en France en fin de semaine dernière… Un Paco’s week-end assez indissociable de ce fait d’actualité historique… Tout avait d’ailleurs commencé par une première pinte dans le « 10e meilleur pub d’Edimbourg » où la compagnie des chirurgiens de la prédiction s’était réunie, devisant devant les Breaking news assez hallucinante de la BBC…

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Fébrile, Nifroid se commandait alors un petit café bien chaud (après avoir appris les rudiments du foutage de gueule écossais…) tandis que les parisiens attaquaient leur 4e pinte de la matinée…Le week était terriblement bien lancé d’autant que, avant de découvrir leur « flat », les paco’s (nez fin…décision qui tombe) optaient pour une ravissante gargotte à lambris, probablement attiré par la saucisse géante se dressant à l’entrée du gastos. Ils ne le regrettèrent pas : une avalanche de saveur à base de prétendue viande, le tout accompagné d’une odeur assez enivrante… Le HOP gerbait déjà son haggis tandis que son copain du Sénégal finissait la sauce barbecue… PO ne réclamait pas (encore) davantage de frites… Seul l’immense postérieur de la serveuse au fond se révélait plus dégueulasse que le contenu de nos assiettes. C’est donc mi-revigorés, mi-dégoutés que, quelques pas plus tard, les Paco’s prenaient possession de leur appartement, déniché par Fifi… Les ronfleurs optaient cette année pour un lit séparé, Nico et Phil se mettaient dans la chambre parentale tandis que PM, qui se croyait préservé des ronflements, misait sur le « périscope biguineur »… Le HOP s’imaginait quant à lui nu, allongé sur une peau de bête, près de la ravissante cheminée à éthanol..

 

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Fatigués par tant d’épreuves et quelques tentatives de cram-couilles et cram-cul, certains optaient pour un dodo, en collant ou non…tandis que d’autres, impétueux, découvraient les bières bailey’s à 9° puis le charme renouvelé de la coinche… La compagnie se retrouvait finalement dans le centre afin de parfaire sa connaissance de la bière locale… Tof découvrait sa première poubelle de la soirée tandis que les members s’attablaient dans un joli petit pub à l’anglaise avant de poursuivre par « The dog », à l’étage, où il réapprenait à boire du Montepulciano et à bouffer tout sauf local, légèrement apeuré par un serveur cuir franchement flippant.

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Séduits par la décoration entrevue sur Internet, les membres et leurs membres se dirigeaient ensuite vers le « Why not ? » pour subir quelques fractures de l’oeil…  Tandis que le sénéchal du Sénégal apprenait les bases du « Pernot » aux serveurs locaux, PO mesurait rapidement le gabarit de la piste de danse inversement proportionnel à la taille des jupes ; Tof était tiré de sa léthargie par l’arrivée fracassante de Parpin, à peine sorti de son partiel d’anatomie … Edimbourg est une ville étonnante : on y croise la journée des tromblons et le soir de juvéniles donzelles en mini-jupes indécentes… Le reste, personne ne s’en souvient vraiment : on se rappelle vaguement des danses locales de PM PACO, des rots dégoutés du HOP à chaque gorgée de Gin… Et puis ben la petite en rouge, celle en bleue, ah et puis celle en blanc quand même… il me semble qu’y en avait une en nuisette également et une autre avec des collants-bas pas clairs… Ah et puis quand même Nabillo… Le tout sur un fond de rap de qualité Shazamé à de nombreuses reprises…

 

C’est à peine remis de leurs courbatures, fractures oculaires et brulures de la main que les paco’s se réveillaient le lendemain, suite à une belle nuitée dans une literie de qualité… La tempête de neige passée, Direction tout d'abord Easter road pour acheter les billets pour le match de l’après-midi des « hib’s »… Gros stade pour une D2 Ecossaisse dont le seul défaut est de jouer en vert…ravissant collier de dents au guichet…. Les 2 h « culturelles » de la journée : une balade à Carlton Terrace en tapant dans une balle de tennis, un somptueux panorama tout en haut de la ville, après un semi-marathon en montée, une reconstitution édentée du Parthénon…puis redescente dans le centre d’Edimbourg histoire d’avaler deux calories et de se couler de nouvelles bières devant un assez fade Liverpool-Sunderland…

 

 

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Quelques heures après, joli petit match des Hib’s tenu en échec par une vaillante équipe de Falkirk (3-3) qui doit cependant beaucoup à la médiocrité du goal local (« fucking useless »), à la neige tourbillonnante environnante et aux déboulés ratés de Djedje, rebaptisé « Mac… »… Le n° 23 en revanche - une sorte de Paul Scholes - a tapé dans l’œil des recruteurs… On y apprend, désabusés, que Franck Sauzée (Dirty Francky) et David Zitelli ont un jour foulés la pelouse de Easter Road…

 

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Retour ensuite à l’appartement pour une session douche - course et autodaffé de Code du travail… avant d’enfiler les vestons et les italiennes… Intronisés par son compagnon d’arme Nicho, PO PACO reçoit tout d’abord, ému, ses nouveaux insignes de chevalier avant que les grilles ne soient disséquées à la loupe dans une mauvaise foi traditionnelle… A ce petit jeu, Tof PACO conserve le coupe d’un cheveu en s’offrant le doublé, suivi de Fif PACO et de Nico grâce à une « remontada » de paco’s enveloppe qui prive PM et Pito PACO du bronze… Ce dernier se contentera d’un prix M. Jackson tandis que Ju repart avec le cigare, la barbe et la mostro de bois de l’année…

 

Un dindon plus tard et les membres se dirigent finalement vers le « Lulu », à quelques encablures du Why Not… ca continue de fracturer sévère (en bleu surtout nan ?), ca gin, da jumelle… Bref, encore bien du bonheur…

PWE Edimbourg (1) : le résumé...

Tous les beau petits moments ont une fin : le dimanche sera consacré au dévoilement des grilles 2015 floutées à tout va ; un dernier burger près du port et puis la course au taxi pour rejoindre l’aéroport, avec ou sans carte d’identité… Histoire de terminer par une blague et certainement par solidarité, les parisiens louperont leur avion et passeront une nouvelle session écossaise le soir avec Fifi, resté sur place et Ju, bloqué par les conditions météorologiques…

 

L’année prochaine, après Lyon, Courchevel, Rome, Deauville, Madrid et Edimbourg, on se retrouvera à nouveau… peut-être Istanbul (quoique ca donnerait un point à Ju…)… En attendant une nouvelle année de prédiction s’ouvre à nous… Ce matin, fatigue, nostalgie et environnement national donnaient envie de pleurer, comme lorsque les belles petites histoires rencontrent les grandes… Merci à vous tous pour ce bon moment ; une bien belle cuvée 2014-2015

 

We are Charlie,

 

 

Pour l’association,

 

Tof HOP Paco’s

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ¨Paco's - dans Paco's week-end
commenter cet article

commentaires

PM PACO 14/04/2015 14:27

Je viens de me taper une barre de rire monumentale en lisant ce résumé qui, somme toute, est assez fidèle à la réalité. Merci HOP!

Une de L'Equipe du jour...

 

Palmarès

 

2016  

1er : PM PACO                                

2e : Parpin PAC0                         

3e : Nico PAC0   

 

2015                                  2014                                   

 

1er : Parpin PACO                   1er : Tof PACO

2 : Nico et Pito PAC0                2e : Phil PACO

3e : Tof PAC0                       3e : Nico PACO                        

 

2013                                          2012

1er : Tof PACO                      1er : Phil PACO                                   

2ème : Pito PAC0                    2ème : Tof PACO                           

3ème : Nico PAC0                   3ème : Nico PACO                    

 

2011                                             2010                   

 

1er : Phil PACO                                 1er : Ju PACO

2ème : Tof PACO                               2ème : Tof PACO
3ème : PM, Pito & Nico PACO                 3ème : PM & Pito PACO

 

2009:                                            2008 :

1er : Ju PACO                                  1er : Nico PACO
2ème : Pito PACO                               2ème : Tof PACO
3ème : PM PACO                                3ème : Pito & Phil PACO

 

 

PRIX M. JACKSON                                            PRIX CORBIER

- 2016 : Non attribué                                           - 2016 : PM PACO

- 2015 : Non attribué                                           - 2015 : JU PACO

- 2014 : Pito PACO                                              - 2014 : JU PACO

- 2013 : Non attribué                                           - 2013 : PM PACO

- 2012 : Non attribué                                           - 2012 : Pito PACO

- 2011 : Nico PACO                                             - 2011 : Tof PACO

- 2010 : PM & Pito PACO                                    - 2010 : Tof PACO

- 2009 : Pito & Ju PACO                                     - 2009 : Phil PACO

 

PRIX COLUMBO

- 2016 : Nico PACO

- 2015 : Pito PACO

- 2014 : JU PACO

- 2013 : Pito PACO

- 2012 : Tof PACO

- 2011 : Ju PACO